PIB : Définition

On parle très peu de PIB dans les médias, mais on parle beaucoup de croissance. Pourtant, comme vous allez le constater, les deux sont intimement liés. Mais la définition du PIB, c’est quoi déjà?

PIB définition

Le PIB, sa définition c’est la somme de toutes les valeurs ajoutées produites dans l’économie par les différentes entreprises et unités de production. Additionnée de la TVA puisque la valeur ajoutée est taxée, et même fortement en France (20% sur les produits de consommation courante, 10% sur l’alimentation, 5.5% sur les produits culturels, 2.1% sur la presse).

Et la valeur ajoutée alors?

La définition du PIB appelle celle de la valeur ajoutée! Qu’est-ce qu’une valeur ajoutée demanderez-vous donc! Un exemple pour comprendre. Quand vous achetez une baguette de pain, vous dépensez 1€. Mais le boulanger a dépensé (hors main-d’œuvre) disons 0.30€ pour fabriquer cette baguette (matières premières, électricité, etc.). La valeur ajoutée est de 0.70€, et vous pouvez dire que votre acte a donc fait augmenter le PIB de la France de 0.70€.

Les ordres de grandeur à avoir en tête

Il faut savoir que le PIB français est de l’ordre de 2300 milliards d’euros. C’est la richesse que notre pays produit officiellement en un an. Gardez cette valeur en tête et ramenez tout à cette valeur… pour relativiser! On parle aussi de PIB par habitant afin de mesurer non pas le revenu par habitant (rien à voir!), mais la richesse qu’un pays crée pour chacun de ses habitants. Divisé par les quelque 66 millions d’habitants, on arrive à un PIB par habitant d’environ 33.000 euros.

L’économie française créée dans les 33.000 euros par an de richesse par habitant. Le revenu moyen par habitant est moindre, car la richesse créée n’est pas distribuée intégralement aux habitants. Une partie est distribuée à l’État pour qu’il assume les services publics parmi lesquels l’éducation. Puis, de manière plus technique, et je n’insisterai pas, il y a la dépréciation du stock de capital dont il faut tenir compte, les revenus versés à l’étranger et ceux rapatriés de l’étranger…

Du PIB à la croissance économique

La croissance économique, c’est tout simplement la hausse de la richesse créée par une économie. Et nous venons de voir que cette richesse se mesure par le PIB. La croissance, quand on veut la chiffrer, est alors le pourcentage de hausse du PIB d’un trimestre à l’autre ou d’une année à l’autre.

Si on vous dit qu’en 2016 la croissance a été de 1.1%, cela signifie qu’entre 2015 et 2016 le PIB a augmenté de 1.1%.

Et comme il était de 2181 milliards en 2015, il était de 2205 milliards en 2016. Sans faire de politique, on peut s’étonner d’entendre certains discours soutenant l’idée selon laquelle il ne faut plus faire de la croissance à tout prix, mais aller vers la décroissance…

Car si la richesse créée par habitant venait à décroître, l’humanité régresserait! Une partie des fruits de la croissance, donc de cette hausse de richesse régulière et récurrente, va à la recherche fondamentale, à l’éducation, etc. Davantage de définitions sur le PIB, la croissance et d’explications dans le livre de Jean-David Haddad, « l’économie? rien de plus simple! » en vente partout. https://jdheditions.fr/produit/leconomie-rien-de-plus-simple/

Voir aussi le concept de récession, intimement lié au PIB : https://www.lesprosdeleco.com/recession-definition-et-consequences/

Les Pros de l’Eco

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *