Un nouveau choc pétrolier à venir ?… Ou le risque de stagflation.

En 3 mois, le pétrole a perdu près de 2/3 de sa valeur !… Le Brent est actuellement à 23$ et le WTI à 20$. Un plus bas depuis 17 ans !

Cette baisse drastique des cours du pétrole est avant tout le fait d’une économie mondiale qui tourne pour moitié à 25% de son activité habituelle. Selon les experts, la production américaine pourrait par exemple se contracter à 2,5 millions de barils/jour pour fin 2021 contre 13 millions actuellement. En effet, le pétrole est trop bas pour soutenir de nouveaux investissements de long terme sur le pétrole et les stocks sont également de plus en plus coûteux.

Quel risque de long terme ?

Le risque, comme développé dans mon livre « 2021, Prémices de l’effondrement« , est celui de la stagflation. C’est à dire une situation où l’inflation est essentiellement portée par la hausse des produits de base, ce qui favorise le chômage, le ralentissement économique… Bref, une situation équivalente à celle du premier choc pétrolier qui a achevé la période des Trente Glorieuses.

Effectivement, ce prix très bas du baril fait entrer le secteur pétrolier en sous-investissement et dans une diminution de l’offre importante. Quand l’économie mondiale repartira, il y a un fort risque que l’offre ne puisse pas répondre immédiatement. Et dans le secteur de l’énergie, une pénurie se traduit par une hausse soudaine et marquée des prix, du fait d’une demande dépendante.

Encore une fois, la prochaine reprise économique risque d’être stoppée par de multiples facteurs. La stagflation sera probablement de mise.

https://jdheditions.fr/produit/2021-premices-de-leffondrement/

THOMAS ANDRIEU

Auteur de « 2021, Prémices de l’effondrement »

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *