Sanofi : futur sauveur de l’humanité?

Le géant pharmaceutique Sanofi fabrique le Plaquenil, un anti-paludique, dont le Professeur Raoult, épidémiologue à Marseille, soutient les effets positifs sur le coronavirus.

Selon une étude menée par ce professeur sur 24 patients porteurs du coronavirus, le virus avait disparu chez trois quarts des personnes traitées au bout de six jours.

Sanofi s’est dit prêt à offrir aux autorités françaises des millions de doses de l’anti-paludique Plaquenil, pouvant traiter potentiellement 300.000 malades.

En attendant, le président Trump, convaincu de l’efficacité de ce médicament, a assuré pouvoir rendre rapidement disponible cet antipaludéen. Reste pour lui à influencer la FDA, plus prudente.

Le Maroc s’y met aussi. En effet le gouvernement marocain achète actuellement les stocks de Nivaquine (apparemment le nom, au Maroc, de l’anti-paludique) produits par Sanofi dans une usine de Casablanca.

Pendant ce temps, la France annonce réaliser de nouveaux essais prochainement « avec une équipe indépendante du professeur Raoult « 

Avec ou sans la France, qui choisit le confinement et risque de prendre du retard dans le processus mondial qui se met en place, le laboratoire Sanofi pourrait être un gagnant de cette crise; et surtout un sauveur!

L’ancienne figure politique de Marne-La-Vallée, Hugues Rondeau, a créé ex-nihilo, avec Serge Benichou, un entrepreneur parisien, un groupe de soutien au professeur Raoult, sur Facebook (https://www.facebook.com/groups/191733505455800/?fref=mentions)

Dans le but, nous a-t-il confié, « d’aller porter un discours soutenu par beaucoup de français auprès de parlementaires ».

Jean-David Haddad

Les Pros de l’Eco

A lire aussi, un pamphlet qui s’insurge contre la situation actuelle : https://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/coronavirus-la-dictature-sanitaire-9782381270272/

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *