Récession : le problème des dettes… risque de tout précipiter en 2021.

C’est le problème classique de la Récession : la crise des dettes. La Récession actuelle était largement prévisible. L’ensemble des indicateurs montraient un net stop dans l’économie mondiale : https://www.lesprosdeleco.com/recession-droit-devant-10-points-a-retenir/

Cette Récession fait maintenant courir un risque majeur de crise des dettes.

Voici la répartition des dettes en France en 2019 (en % du PIB) :

  • Dettes publiques : 100%
  • Dettes des ménages : 59%
  • Dettes des sociétés non-financières : 72%
  • Dettes financières : 41%

TOTAL : 272% du PIB !

   Admettons que la contraction du PIB en 2020 représente 5% du PIB, comme indiqué par Jean-David Haddad ce matin (https://www.lesprosdeleco.com/quelle-sera-lampleur-de-la-recession-sur-2020-en-france/). Cela revient à augmenter de 5% le poids des dettes. Soit 285% du PIB ! Le tout sans compter les dettes qui vont arriver cette année pour palier au manque de liquidités. Le ministère a par exemple annoncé que le déficit public est prévu à 3,9% du PIB pour cette année. Ce qui veut clairement dire que les 100% de dette publique seront largement dépassés. Et cela fait courir un risque extrêmement élevé de défaut à l’ensemble du système qui est surendetté bien au-delà qu’il ne pouvait l’être en 2008.

Le risque est pertinemment celui d’une crise des dettes, en particulier publique. Le secteur public est le plus insolvable, avec un risque de défaut de 99% à terme. Le manque de liquidités, la contraction du secteur privé, aura de lourdes conséquences sur le budget 2021. Et il faut d’ailleurs s’attendre à ce que le stop économique se poursuive en 2021… Simplement car le secteur public à de très fortes chances de se retrouver en difficulté financière dans une économie où la moitié de nos revenus sont des dépenses publiques.

Pour palier au problème dettes, les banques centrales réagissent (baisse des taux, QE…). Elles mettent en place des politiques qui seront, in fine, des politiques qui fabriquent une monnaie moins chère… Solution millénaire, qui a fait tomber plus d’un territoire dans l’oubli. L’Europe va faire face à une décennie décisive pour son existence (ce sur quoi j’ai déjà largement parlé dans mon livre). (Rembourser une dette avec une monnaie moins chère est plus facile…)

Les banques centrales envisagent même d’acheter des obligations d’État directement à l’État… Retour à leur fonction première ! Ce qui revient à abroger l’article du traité de Maastricht sur l’interdiction faite aux banques centrales de prêter à l’État.

Pour en savoir plus sur la Récession :

https://www.lesprosdeleco.com/quelle-sera-lampleur-de-la-recession-sur-2020-en-france/

THOMAS ANDRIEU

Auteur de « 2021, Prémices de l’effondrement »

https://jdheditions.fr/produit/2021-premices-de-leffondrement/

https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=2021+effondrement&sft=1&sa=0

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *