Les plasturgistes devraient sortir gagnants de la crise

Les résultats des plasturgistes ont profité de la faiblesse des cours du pétrole sur la fin d’année 2019, une faiblesse qui s’est transformée en effondrement sans précédent depuis le début d’année 2020, ce qui devrait cette année encore jouer positivement sur les marges et compenser en partie la baisse possible de l’activité.

Le groupe Guillin, plasturgiste français, est un bon exemple.

Son action s’est envolée sur la bourse de Paris, gagnant plus de 10% ce vendredi. Elle est désormais en hausse depuis le 1er janvier à +4% alors que le CAC 40 perd 26.5%.

Le groupe Guillin a annoncé sur 2019 de très bons résultats et fait preuve de prudence sur 2020.


En effet, le chiffre d’affaires s’est établi en hausse sur l’année 2019 à 657M€ (+7.4%) et cela malgré les différentes réglementations qui tendent à minimiser l’usage du plastique. A ce propos, on peut noter dans le communiqué du groupe que « les incertitudes apparues en 2018 et 2019 ont été levées car la loi n° 2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire du 10 février 2020 a supprimé l’interdiction de la mise à disposition des boîtes, saladiers, pots à glace et plateaux-repas en plastique en cohérence avec la directive européenne 2019/904 du 5 juin 2019.« 

Une très bonne nouvelle, qui se combine au fait que les résultats sont en forte hausse avec un résultat net en hausse de 27% à 45.9M€ et un ROP de 67.6M€ en hausse de 28%. Des résultats qui ont profité de la faiblesse des cours du pétrole sur la fin d’année 2019.

Les Pros de l’Eco

Avec francebourse.com

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *