PIB France : le deuxième trimestre sera le plus dur!

Le PIB de la France a reculé de 5.7% sur le premier trimestre alors que l’Italie et l’Espagne ont vu leur PIB chuter de respectivement 4.7% et 5.2%.

Sur l’ensemble de l’année, les prévisions s’étalent entre une baisse de 8 et 9%. Un PIB en baisse de 8% aboutirait à un chiffre pour l’année de 2190 milliards d’euros.

Mais c’est le deuxième trimestre qui sera le plus durement touché par la récession! En effet, le mois d’avril fut un mois de paralysie presque totale de l’activité, car il fut un mois de confinement de A à Z, tandis qu’en mars le confinement a commencé en milieu de mois, et en mai il a été levé en milieu de mois également. Le deuxième trimestre aura donc été un trimestre de confinement total pour une moitié de celui-ci! Alors que le confinement total ne concerna qu’un sixième du premier trimestre.

Ainsi, le produit intérieur brut (PIB) devrait chuter d’environ 20% au deuxième trimestre selon l’INSEE.

Une telle chute correspondrait à une chute de la création de richesse de 20+5.7/2 = 12.85% de baisse du PIB sur le premier semestre!

En supposant que les trimestres 3 et 4 voient une baisse du PIB de 4% par rapport à 2019 (car le tourisme qui représente 16% du PIB sera amputé d’au moins un quart), on aurait sur l’année une baisse du PIB de (12.85+4)/2 = 8.4%.

On reste sur cette baisse de plus de 8% cette année!

Jean-David HADDAD
Auteur de « l’économie? Rien de plus simple! »

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *