Le coronavirus génère un flashkrach sur le CAC 40

Une bien mauvaise semaine due au coronavirus!

Le CAC 40 termine cette dernière semaine du mois de février sur les genoux, à 5309 points. Il perd désormais plus de 11% depuis le 1er janvier. L’année 2020 a donc mis fin à l’euphorie de 2019!
Il faut dire que les années finissant en 0 sont bien moins euphoriques que les années se finissant en 9, si on se réfère aux statistiques.

Toute la baisse annuelle sur une seule semaine.


En fait c’est sur cette maudite semaine que la totalité de la baisse de 2020 s’est accomplie! Le CAC 40 a en effet perdu près de 12% sur la semaine. Et tout ça avec des volumes qui se sont accélérés! Ce qui a coïncidé avec l’accroissement de la psychose du coronavirus, qui s’est amplifiée depuis les annonces de mort en Europe.

Un flashkrach… Le retour des ours!

Une bien mauvaise semaine qui se termine donc sur un vrai flashkrach, car depuis ses plus hauts du 19 février à 6111 points, le CAC perd 14%. Un flashkrach est un petit krach boursier rapide qui se produit sur quelques jours. C’est le retour des ours diront les professionnels des marchés financiers. Rappelons que les ours sont les baissiers alors que les taureaux sont les haussiers.

Place au mois de mars à présent!


Pour des recommandations boursières, c’est avec notre partenaire Francebourse (www.francebourse.com)

Voir aussi notre article de la veille : https://www.lesprosdeleco.com/la-bourse-de-paris-ploie-sous-le-coronavirus-une-psychose-collective/

Les Pros de l’Eco.

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *