La France en tête de… la récession

Les premiers chiffres du niveau de récession sur le premier trimestre sont tombés… Et ils sont catastrophiques. Ils le sont d’autant plus que dans le monde occidental le mois de janvier s’est déroulé tout à fait normalement, et pareil pour la moitié au moins du mois de février.

Ainsi, il faut bien réaliser que si un pays qui affiche un PIB en baisse de 5%, cela signifie que le PIB sur la moitié du trimestre (celle de la crise, de la psychose et pour certains pays du confinement) le PIB en question a chuté de 10%.

La zone Euro a vu son PIB chuter de 3.8%, les USA de 4.8%, le Royaume-Uni de 2%, mais on notera que le Royaume-Uni est un des derniers pays à être entré dans la crise sanitaire.

Sans surprise, les pays ayant pratiqué le confinement autoritaire ont vu la récession la plus sévère… Et la France est le pays le plus durement touché en la matière. Ainsi le PIB français s’est contracté de 5.7% alors que l’Italie et l’Espagne ont vu une récession, respectivement de 4.7% et 5.2%.

Cela n’augure rien de bon pour la suite…

Les Pros de l’Eco

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *