Inflation et Hyperinflation

RAPPELS FONDAMENTAUX

L’élément central dans la notion d’évolution des prix à comprendre est avant tout la différence entre la valeur et le prix, la monnaie et la devise. Le prix mesure la valeur d’un bien ou d’un service en une devise courante (euro, dollars…). La valeur mesure elle le pouvoir d’achat d’un bien ou d’un service envers un autre bien ou service. Autrement dit, la monnaie est de la valeur alors que la devise représente la valeur.

« Le prix est ce que vous payez. La valeur est ce que vous obtenez », Warren Buffet.

   Prenons l’exemple d’une maison qui est estimée au prix de 300 000€ en 2018. Dans le même temps, une action X à un prix de 100€.

Si le prix de l’action passe de 100€ à 120€ en 2020, alors le prix aura augmenté de 20%. De même votre maison passe d’un prix de 300 000€ à un prix de 310 000€, soit une hausse de 3,3% du prix de votre maison.

Bien que le prix de votre maison à vu son prix augmenter, votre pouvoir d’achat envers l’action X a diminué. En effet, en 2019 votre maison vous permettait d’acheter 3000 actions de la société X. En 2020, vous ne pouvez en acheter que 2583. Le prix de la maison a augmenté, mais sa valeur (le nombre d’actions que vous pouvez acheter avec une maison) a baissée de presque 14% par rapport à l’action X.

  C’est l’illusion du prix !… 

C’est le même principe qui s’applique pour toute entité ayant une valeur. C’est pour cette raison, qu’une devise, au même titre qu’un actif, à une valeur qui évolue… Et de toute évidence, si vos biens et services sont exprimés en devise, alors le prix qui dépend de la valeur de la devise, va fluctuer en fonction de celle-ci.

INFLATION

L’inflation est un phénomène de hausse des prix. C’est-à-dire une hausse du prix des biens ou des services, plus ou moins généralisée et plus ou moins durable. Cela signifie donc qu’il faut plus de devises pour acheter le même bien ou le même service à intervalle de temps donné. Réciproquement, l’inflation traduit le fait qu’il vous faudra moins de biens et de services pour obtenir la même quantité de devise. Cela traduit donc une perte de pouvoir d’achat de la devise (qui vaut donc moins de biens et services).

En conséquence, tout agent ayant des devises en période d’inflation, voit son pouvoir d’achat diminuer.

L’inflation peut s’expliquer par :

1/Une baisse de l’offre. Ou inflation par les coûts.

2/Une hausse par la demande. Il s’agit d’une augmentation de la demande supérieure à l’offre.

3/Une hausse voulue et décidée autoritairement d’un prix administré, dans le cas d’un monopole et surtout un monopole d’Etat comme celui de la Poste, où le prix des timbres a doublé en dix ans, que le consommateur a juste à subir puisqu’il n’y a pas de concurrence

https://www.francebourse.com/filer/news/5498_prix_du_timbre.jpg

HYPERINFLATION

L’Hyperinflation est souvent un processus mal compris. Le processus d’Hyperinflation peut se définir comme une hausse extrêmement rapide des prix , souvent à la limite minimum de hausse des prix de +50%/mois. C’est un processus bien plus récurrent qu’on nous pouvons l’imaginer. Depuis 1795, on dénombre à peu près 57 cas d’Hyperinflations dans le monde.

Les économistes ont mis en avant les conditions principales d’hyperinflation :

1/Au niveau public : haut niveau de dettes publiques; impossibilité d’honorer le service de la dette; niveau relativement élevé d’imposition des ménages et entreprises; manque de transparence des comptabilités publiques; l’impossibilité pour l’État d’emprunter à l’étranger.

2/Au niveau privé et international : évolution instable de la masse monétaire; absence de régulation des changes; l’indexation  systématique entre salaire, taux et hausse des prix ; une chute drastique du niveau d’épargne; la multiplication des agents producteurs de moyens de paiements.

Dans une situation d’Hyperinflation, il s’agit avant tout d’une inflation par les coûts. Bref, une inflation auto-entretenue. La hausse des prix oblige les agents à monter les prix… C’est paradoxal, en situation d’hyperinflation, les quantités demandées ont tendance à baisser car le pouvoir d’achat est détruit proportionnellement à la chute en valeur de la devise. Les agents dépensent aussi vite ce qu’ils reçoivent pour palier à la chute de leur pouvoir d’achat.

L’inflation ne se fait donc pas par une demande sur les biens et services mais par une demande de devises inversement proportionnelle à sa valeur. Autrement dit, plus la devise chute en valeur, plus les agents en réclament davantage pour compenser la perte de pouvoir d’achat, plus la demande sur les prix est forte. Et plus la demande sur les prix est forte, plus les agents perdent confiance en la devise, plus la situation s’aggrave.

C’est alors une demande sur les prix des biens et services qui pousse à cette explosion, pas une demande sur les biens et services eux-mêmes !

   La plus forte inflation enregistrée fut en Hongrie entre 1945 et 1946. Les prix ont eu jusqu’à doubler toutes les 15 heures. La devise a tellement perdu de valeur que le pengö (devise Hongroise depuis 1927) a été remplacé par le forint en août 1946. À ce moment là, un forint valait quatre cents quadrilliards pengö !… Évidement la demande en biens et services n’est en aucun cas le moteur de cette inflation. C’est la chute de valeur de la devise qui pousse les prix à la hausse et réciproquement. 

Dans une situation d’inflation extrême, la loi d’offre et de demande se détériore complètement… Les prix sont simplement hors de contrôle. On assiste souvent à la naissance de marché noir, de troc, de devises locales, ou d’une nouvelle devise.

Par Thomas Andrieu et Jean-David Haddad

Auteurs de « 2021, Prémices de l’effondrement »

Et de « l’économie? rien de plus simple! »

Lire aussi sur Les Pros de l’Eco : Un prix peut-il être négatif?

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Une réponse dans “Inflation et Hyperinflation

  1. Pingback : Risque d'hyperinflation et de stagflation à venir ! - Les Pros de l'Éco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *