Après le discours d’Edouard Philippe, la récession à prévoir devrait être plus importante

Aujourd’hui le Premier Ministre Edouard Philippe s’est exprimé devant l’Assemblée Nationale sur les modalités du déconfinement.

Il est ressort que le confinement pratiqué en France a certes été un peu moins strict qu’en Espagne et en Italie… Par contre, le déconfinement risque d’être plus strict, plus laborieux et plus progressif! Pas de réouverture des restaurants, bar, hôtels avant longtemps, pas forcément de déconfinement partout le 11 mai, le télétravail restera encouragé et la réouverture des commerces ne se fera que sous conditions. C’est ce qu’a indiqué Edouard Philippe.

Ce qui a été annoncé montre que le vrai redémarrage de l’économie n’est pas pour demain! Et certainement pas dès le 11 mai. L’ampleur de la récession en 2020, que nous avons estimée à 8.5% (alors que le gouvernement l’estimait à 3%, avant de faire une révision à 8% de récession), devra très probablement être revue à la hausse. Un calcul sera refait prochainement. Mais vu que l’après-11-mai s’annonce plus comme un confinement légèrement assoupli que comme un déconfinement, on peut partir sur l’idée d’une paralysie de l’économie française d’un mois supplémentaire.
La récession pourrait donc être à deux chiffres cette année.

Nous referons une estimation chiffrée prochainement.

Jean-David Haddad

Les Pros de l’Eco

Ne passez pas à coté de nos prochaines actualités économiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *